Foire aux questions

Sécurité des ponts élévateurs - Communication importante

Nous voyons apparaître depuis quelques mois des ponts 4 colonnes et des plateformes deux colonnes très bon marché « certifiés CE» sur base du standard EN 14010 relatif aux «power driven parking lifts» (plus communément appelés « ponts parking »). Il s’agit d’un standard souvent utilisé par les fabricants chinois car ce type de pont est exclu de l’annexe IV de la directive machine, ce qui ne rend pas obligatoire l’intervention d’un organisme notifié officiel et répertorié au NANDO. De plus, ce standard est beaucoup moins contraignant que le standard EN 1493:2010 («vehicle lifts»).

Ce standard est un «miroir aux alouettes». Il interdit en effet formellement à un être humain de se trouver sous la charge et donc de travailler sous un véhicule. Par stricte interprétation, il interdit également de positionner un véhicule en-dessous en étant au volant (!). De plus, il limite la charge maximale à 2500 kg (alors que la majorité de ces ponts certifiés sur base de EN 14010 mettront en avant des capacités supérieures, ce qui est illégal). C’est aspect des chose doit être pris en compte lors du choix de votre pont, surtout que ce standard est également beaucoup moins exigeant au niveau sécurité. Exigez donc toujours un certificat de conformité (et surtout un certificat d’examen de type émanant d’un Organisme Notifié sérieux) établi sur base du standard 1493 (ponts élévateurs de travail).

Le Cleverlift est bien entendu certifié sur base du standard 1493 :2010 (permettant de travailler et donc de se trouver sous le pont). N’achetez jamais sur base d’un prix. Privilégiez absolument qualité et sécurité !

1. Le Cleverlift semble plus cher que tous les autres modèles concurrents. Pourquoi ?
2. Quelle hauteur faut-il pour implanter un Cleverlift dans mon garage ?
3. Quelle doit être l’épaisseur de ma dalle ?
4. Le Cleverlift PRO 3200 doit-il être boulonné au sol ?
5. Quel est l’intérêt de la pompe manuelle Bosch ?
6. Le Cleverlift peut-il être facilement déplacé ?
7. De quelle installation électrique ai-je besoin ?
8. Le Cleverlift est-il disponible dans d’autres couleurs ?
9. Qu’en est-il de la garantie et de l’approvisionnement en pièces de rechange.
10. Livraison en Suisse et TVA Suisse

1. Le Cleverlift semble plus cher que tous les autres modèles concurrents. Pourquoi ?

Il s’agit d’une question que l’on nous pose souvent…Tous les ponts élévateurs disponibles sur le marché ne se valent pas en terme de qualité, de sécurité et surtout, de respect des normes… Le Cleverlift PRO 3200 est un produit haut de gamme, fabriqué uniquement pour Garage Passion (qui commercialise le Cleverlift en Europe) et homologué par un organisme certificateur sérieux. Il n’a rien à voir avec les modèles de ponts élévateurs résidentiels « génériques » vendus à très bas prix chez certains concurrents. Il a été conçu en Europe, à notre initiative (nous possédons tous les plans) et par une équipe d’ingénieurs spécialisés dans la conception de ce type de machine. Il ne s’agit donc pas d’un produit lambda de conception chinoise et à la qualité de fabrication très aléatoire.

Les ponts élévateurs font partie d’une catégorie particulière de la Directive Machine. Les fabricants chinois et autres organismes certificateurs de complaisance (et il y en a beaucoup !) ont trop souvent la mauvaise habitude d’auto-certifier ou d’apposer le fameux signe CE (qui en tant que tel, n’est absolument pas un gage de sécurité ou de qualité) sur des produits qui ne respectent absolument pas les préceptes de cette fameuse directive. Certains annoncent même ouvertement que leurs ponts ne doivent pas être fixés au sol, ce qui ne correspond absolument pas à la réalité normative. D’autres affirment, pensant pouvoir sortir du cadre réglementaire propre aux ponts élévateurs, que le pont ne peut être utilisé que comme solution de stationnement étagé et non comme pont élévateur de travail. Ce n’est pas sérieux. La plupart de ces ponts ne sont donc pas aux normes et peuvent même s’avérer dangereux à l’usage (beaucoup n’ont pas de capteur de rupture de câbles ni de double sécurité mécanique - obligatoires). Il suffit d’ailleurs simplement de demander au fournisseur s’il accepterait de s’engager personnellement et par écrit par rapport au fait que leur pont respecte réellement les normes en vigueur, qu’ils peuvent le prouver, et qu’il n’y aurait aucun problème à le faire réceptionner par un organisme officiel lors de la mise en service. Demandez-leur aussi s’ils ont personnellement accès au rapport complet de certification et de test de leur pont.

Le Cleverlift PRO 3200 respecte à la lettre la toute dernière version du standard harmonisé EN 1493:2010. Il répond donc parfaitement aux normes de sécurité en vigueur. Il a fait l’objet d’une certification rigoureuse et 100% documentée (avec des tests statiques et dynamiques réalisés sur base de valeurs bien supérieures à de ce que les normes prescrivent) via un organisme notifié indépendant anglais, sérieux et sans complaisance, reconnu par la Commission Européenne. Chez Cleverlift, nous ne cautionnerons jamais l’auto-certification ou l’utilisation d’organismes certificateurs trop peu regardants dans leur interprétation de la norme, comme c’est trop souvent le cas.

Mais il y a bien d’autres choses au niveau technique qui font la particularité du Cleverlift. Par exemple, le Cleverlift est probablement le seul pont de ce style à être équipé d’une motorisation et d’une unité hydraulique Bosch Rexroth™ et non d’éléments chinois peu fiables. Et ça aussi, ça fait la différence ! Pour le reste, nous vous encourageons à consulter les pages conception et sécurité de notre site.

2. Quelle hauteur faut-il pour implanter un Cleverlift dans mon garage ?

Cela dépendra toujours de votre hauteur sous toit et de celle des deux voitures que vous souhaitez superposer. Le nouveau système de crémaillères de sécurité « à échelles» du Cleverlift PRO 3200 coulisse dans les colonnes et est ajustable en hauteur. Il s’adapte donc à la hauteur de la voiture positionnée en-dessous.

Le problème des ponts élévateurs dont la crémaillère est soudée aux colonnes est que vous êtes toujours dépendant d’un cran de blocage positionné à une hauteur déterminée. Prenons un pont dont les crans de blocage sont positionnés tous les 10 cm : 97 – 107 – 117 – 127 – 137 cm,… Si votre voiture fait 116 cm de haut, tout va bien ! Si par contre elle mesure 118 cm, vous êtes forcés de monter votre pont d’encore 10 cm pour atteindre le cran positionné à 127 cm. Vous perdez donc 10 précieux centimètres qui vous empêcheront peut-être d’implanter votre Cleverlift dans votre garage.. Avec le Cleverlift PRO 3200 vous réglez la crémaillère coulissante à la hauteur voulue. Il s’adapte donc parfaitement à la hauteur de la voiture que vous placerez en dessous. Votre voiture fait 117 cm ? Vous réglez le cran de blocage « utile » à 118 cm… C’est aussi simple que ça !

En théorie, il vous suffit d’additionner la hauteur de vos deux voitures et d’ajouter à cette mesure 15-20 cm. La prudence et autres réglementations locales vous imposeront cependant une marge de sécurité plus importante…

Quelques exemples :
- Deux Porsche 911 : 130 cm x2 = 260 cm + 20 cm = 280 cm
- Une BMW série 5 et une Lotus Elise : 164 cm + 120 + 20 cm = 304 cm

3. Quelle doit être l’épaisseur de ma dalle ?

L’avantage du Cleverlift est que la répartition des charges est parfaitement équilibrée entre les quatre colonnes. Votre dalle de béton ne doit avoir que 12-15 cm d’épaisseur.

4. Le Cleverlift PRO 3200 doit-il être boulonné au sol ?

Bien que conçu pour être libre au sol (ce type de pont est commercialisé de cette façon aux USA) les réglementations européennes imposent qu’un pont élévateur soit chevillé. Pour cette raison le Cleverlift est livré avec ses chevilles de fixation. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question complémentaire à ce sujet.

5. Quel est l’intérêt de la pompe manuelle Bosch ?

Le Cleverlift a besoin d’électricité pour fonctionner, même si vous voulez uniquement descendre un véhicule. En cas de panne de courant une voiture positionnée en hauteur serait donc bloquée. La pompe manuelle Bosch permet, en une vingtaine d’impulsions, de remonter suffisamment le Cleverlift pour pouvoir débloquer les loquets de sécurité à l’aide du levier de déblocage. Vous pourrez alors utiliser la molette de by-pass hydraulique prévue à cet effet pour manuellement descendre le pont.

6. Le Cleverlift peut-il être facilement déplacé ?

Le Cleverlift se déplace en position basse. Sur une surface bien lisse, une ou deux personnes peuvent aisément le déplacer. Les roulettes de déplacement en matériau synthétique sont prévue pour offrir le moins de friction possible au sol.

7. De quelle installation électrique ai-je besoin ?

Le Cleverlift fonctionne en 230 volts monophasé (14 ampères). Il ne nécessite dont aucune installation électrique particulière.

8. Le Cleverlift est-il disponible dans d’autres couleurs ?

Non. Il n’est disponible qu’en noir. C’est aussi ce qui fait sa spécificité…

9. Qu’en est-il de la garantie et de l’approvisionnement en pièces de rechange ?

Le Cleverlift PRO 3200 est couvert par la garantie légale de deux ans (particuliers) sur les pièces et sur la main d’œuvre lorsque nous nous chargeons de l’installation. En tant que fabricant nous gardons en stock un grand nombre de pièces et possédons en interne le dossier technique complet (plans 3D, éclatés, …) permettant la fabrication rapide de pièces plus techniques.

10. Livraison en Suisse et TVA Suisse

Nous travaillons avec un transporteur qui livre en Suisse et dont les camions sont équipés de chariots élévateurs. Ils peuvent donc décharger votre Cleverlift afin de le positionner directement dans votre garage.
La TVA Suisse n’étant que de 8 %, le prix du Cleverlift (hors livraison) est de 3299 euros TTC. Merci de nous contacter pour plus de renseignements et pour nos tarifs "livraison".